24 villes et régions du monde proches de l’objectif « zéro déchet »

Leur engagement permettra d’éviter la destruction de 87 millions de tonnes de déchets par an d’ici à 2030
 
Paris, Auckland, la Catalogne, Copenhague, Dubaï, Londres, Milan, Montréal, la Navarre, Newburyport, New York, Philadelphie, Portland, Rotterdam, San Francisco, San José, Santa Monica, Sydney, Tel Aviv, Toronto, Tokyo, Vancouver et Washington prennent des engagements audacieux en amont du Sommet mondial sur l’action pour le climat

 
(28 août 2018) – Aujourd’hui, 23 villes et régions pionnières se sont engagées à réduire de manière significative la quantité de déchets qu’elles produisent, accélérant ainsi la réalisation de l’objectif « zéro déchet ». En signant la Déclaration du C40 sur l’objectif « zéro déchet », ces villes et régions promettent, à l’horizon 2030, de diminuer de 15 % le volume de déchets produits par chaque habitant, de réduire de 50 % le volume de déchets mis en décharge et incinérés, et d’augmenter de 70 % le taux de récupération. Les villes et régions signataires comprennent Paris, Auckland, la Catalogne, Copenhague, Dubaï, Londres, Milan, Montréal, la Navarre, Newburyport, New York, Philadelphie, Portland, Rotterdam, San Francisco, San José, Santa Monica, Sydney, Tel Aviv, Toronto, Tokyo, Vancouver, et Washington.
 
Les 150 millions d’habitants de ces 23 villes et régions accélèrent la transition vers un avenir sans déchet et permettront d’éviter la destruction de 87millions de tonnes de déchets par an d’ici à 2030.
 
Ces engagements audacieux, pris en amont du Sommet mondial sur l’action pour le climat de San Francisco, représentent des étapes essentielles pour atteindre les objectifs les plus ambitieux de l’Accord de Paris et contenir la hausse des températures mondiales sous la barre de 1,5 ℃.
 
La production mondiale de déchets augmente plus vite que celle de tout autre polluant environnemental, et des mesures dans ce secteur peuvent avoir un impact plus rapide et plus important dans la lutte contre le changement climatique. Par exemple, le 1,3 milliard de tonnes de déchets alimentaires mis en décharge chaque année se décompose en produisant du méthane, un gaz à effet de serre bien plus puissant que le CO2, déjà responsable à l’heure actuelle de 25 % du réchauffement climatique mondial. En transformant nos systèmes de gestion des matières et des déchets solides à l’échelle mondiale, nous pourrions réduire les émissions mondiales de 20 %.
 
C’est pourquoi les maires des centres urbains du monde entier sont en train d’accélérer la transition vers un avenir à zéro déchet. Ces maires se sont engagés à prendre des mesures ambitieuses, mesurables pour réduire le volume de déchets solides municipaux produits et améliorer la gestion des matières dans leurs villes, deux initiatives clés visant à rendre nos centres urbains plus propres, plus sains, et plus résilients et inclusifs. Une meilleure gestion des déchets peut également aboutir à la création d’emplois et de débouchés économiques au bénéfice des entrepreneurs sociaux et des communautés vulnérables.

« Pour réaliser les objectifs les plus ambitieux de l’Accord de Paris, il faut transformer de toute urgence chaque aspect de nos modes de vie modernes, notamment concernant ce que nous jetons », a déclaré Anne Hidalgo, Maire de Paris et Présidente du C40. Avec cet engagement, les villes font avancer les choses en concrétisant les objectifs de l’Accord de Paris et en construisant de meilleures villes pour les générations à venir. Encore une fois, c’est dans les villes que l’avenir se joue. »
 
"Montréal croit en la mobilisation collective des villes et de ses citoyens pour atteindre les objectifs mondiaux de réduction des matières résiduelles. Nos initiatives montréalaises, telles l’implantation des collectes de matières organiques, et l'élaboration d'une stratégie globale de réduction du plastique sur le territoire, convergent vers un même but : réduire la consommation à la source et détourner les matières résiduelles de l’enfouissement", a commenté la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Download PDF